les anges de l'infini

forum de spiritualité, voyance et médiumnité


    Méditation Transcendentale

    Partagez
    avatar
    angelia
    Admin
    Admin

    Messages : 28
    Date d'inscription : 22/11/2009

    Méditation Transcendentale

    Message par angelia le Dim 22 Nov - 20:39

    Origines

    La Méditation Transcendantale nous vient d’Inde et son origine se perd dans la nuit des temps. Elle provient en fait de la Tradition Védique ou ce qui est communément appelé la Tradition des Maîtres. La Sagesse de Maharishi à été de dépoussiérer cette connaissance, de l’occidentaliser, de la rendre accessible à tous. Ceux et celles qui croient qu’il est possible de développer leur potentiel mental et physique ; de se libérer du stress et des limites qu’ils s’imposent ou que la société leur impose. Tout l’enseignement de Maharishi repose en fait sur la possibilité de développer les 7 états de conscience : le sommeil profond, le rêve, l’état de veille, puis la conscience transcendantale, la conscience cosmique, la conscience divine et enfin la conscience d’unité.
    La méditation transcendantale ouvre la conscience au réservoir infini, d’énergie, de créativité et d’intelligence qui réside au plus profond de nous-mêmes : le champ unifié de toutes les lois de la nature « la pure conscience » qui sous-tend et promeut le progrès et l’évolution de la vie dans toute création. Maharishi Mahesh Yogi

    Buts

    C’est une technique qui permet à l’esprit éveillé de se calmer et de continuer à se calmer jusqu’à ce qu’il atteigne un état parfaitement calme, recueilli ou le corps est profondément reposé et l’esprit est silencieux, sans limite, et pleinement conscient. Elle permet :
    a) De mieux dormir.
    b) De mieux résister au stress et à la maladie.
    c) De récupérer plus rapidement (maladie, accident, opération).
    d) De réduire la pression artérielle (maladies cardio-vasculaires).
    e) Une plus grande cohérence dans le fonctionnement cérébral.
    f) Une meilleure coordination entre le corps et l’esprit.
    g) De diminuer l’anxiété, l’angoisse.
    h) Diminution de l’anxiété.
    h) De diminuer la consommation de café, d’alcool et de cigarettes.
    i) De diminuer la consommation de tranquillisants (somnifères, drogues).
    i) D’améliorer le comportement et les relations sociales.
    k) D’accroître la créativité et l’intelligence.
    l) D’améliorer les performances (sport, profession).
    m) De réduire la criminalité et les dépenses liées à la santé.
    n) De créer la paix mondiale.

    Base de la méditation transcendantale

    La technique de la méditation transcendantale se réfère au verset 45 du chapitre II de la Bhagavad-Gita et à l’enseignement du yoga de Patanjali.

    Pratique :
    La Méditation Transcendantale se pratique en général chez soi, assis confortablement, les yeux fermés de 15 à 20 minutes deux fois par jour, le matin et en fin d’après-midi, avant le repas. Elle est également transportable, c’est-à-dire qu’on peut la pratiquer partout (en train, à la gare, en avion , etc.).
    L’utilisation d’un mantra comme support de méditation remonte à plusieurs milliers d’années. Celui est doit rester secret et connu seulement du méditant.


    Mécanisme de la méditation transcendantale selon Maharishi Mahesh Yogi
    1. L’esprit éprouve une pensée : le mantra
    2. La pensée s’estompe de plus en plus tandis que l’esprit traverse les différents niveaux des sensations et de la conscience.
    3. La pensée disparaît, laissant l’esprit seul, face à lui-même, en "état de Je". L’esprit est sous le charme de la conscience pure, illimitée. Il transcende même l’expérience de sa propre individualité et acquiert le statut d’intelligence créatrice pure.

    Déroulement d’une séance :
    Assis confortablement, yeux fermés, prononcer intérieurement le mantra donné par l’initiateur, (ou choisit par soi-même) laisser les pensées en désordre s’apaiser, porter calmement son attention toujours plus profondément sur cette plénitude du vide qui apparaît avec le tarissement spontané des pensées. Revenir au mantra chaque fois que des pensées s’interposent.
    Les 3 premières scéances se font généralement avec un initiateur, je me suis choisi un mantra et je pratique seule.

    Méditation et pouvoirs (sidhis) :
    La méditation peut, selon le niveau du méditant, engendrer des phénomènes "surnaturels" décrits par Patanjali (puissance, omniscience, invisibilité, lévitation ...). Lorsque la lévitation se produit en particulier, elle concerne toujours un initié de haut niveau, pour qui elle ne constitue qu’un "incident" (le phénomène n’est pas recherché).

    Des études scientifiques ont prouvés les bienfaits de la cette méditation.

    Source : France Méditation

    Les mantras

    Pour répondre aux questions, les mantras doivent rester personnels, cela fait partie intégrante de cette méditation. Mais certains sites Internet les ont divulgués. Il y en a 16 en tout, maintenant, il ne se base plus sur le sexe, seulement sur l’âge des méditants.
    Voilà les 16 mantras qu’il utilise chaque année, mais pas forcément dans le même ordre.
    Âges-------------------------- Mantra
    10-12 ------------------------- ing
    12-14 ------------------------- im
    14-16 ------------------------- imga
    16-18 ------------------------- ima
    18-20 ------------------------- aing
    20-22 ------------------------- aim
    22-24 ------------------------- ainga
    24-26 ------------------------- aima
    26-30 ------------------------- shiring
    30-35 ------------------------- shirim
    35-40 ------------------------- hiring
    40-45 ------------------------- hirim
    45-50 ------------------------- kiring
    50-55 ------------------------- kirim
    55-60 ------------------------- shyam
    60 &+-------------------------- shyama

    Bien que des études scientifiques aient prouvé les bienfaits de cette méditation, ils sont très controversés, secte ou pas, le succès rend pas mal de gens jaloux. Mais le principal en méditation, c’est utiliser une technique qui nous convienne et qu’on adapte à notre personne, pas besoin d’instructeur, juste de la concentration et de la persévérance.

    Méditation bouddhiste

    Les mantras peuvent être utilisés seuls ou faire partie d’une pratique de visualisation.
    On utilise aussi les mantras comme "protecteurs de l’esprit" en marchant, en faisant la vaisselle ou même pendant la pratique de la méditation assise.
    Pour méditer avec un mantra, à voix haute ou en l’intériorisant, commencez par vous installer confortablement, le dos droit et prenez quelques minutes pour écouter votre respiration et observer l’apaisement progressif du mental. Vous pouvez ralentir la respiration en observant les mouvements de l’abdomen et en respirant plus profondément. Ceci contribuera à apaiser l’esprit, même s’il n’est pas nécessaire que l’esprit soit parfaitement calme pour commencer le mantra.


    Voici quelques mantras bouddhiques :
    Sabbe satta sukhi hontu = Tous être heureux, bien puissent-ils
    Om shanti shanti shanti = Paix
    Gate gate paragate parasamgate bodhi svaha = « Allée au-delà, allée au-delà, complètement allée, salut à l’Eveil ! »
    Om mani padme Hum = rapprochement des qualitès de sagesse et de compassion
    Om A Ra Pa Ca Na Dhih = Sagesse
    Om Vajrapani Hum = aide à avoir accès à l’énergie fantastique
    Om tare tuttare ture svaha = compassion en action
    Om Amideva Hrih = symbolise l’amour
    Om tare tuttare ture mama ayuh punya jñana pushtim kuru svaha = associé à la longévité et à la compassion
    Om muni muni mahamuni shakyamuni svaha = « Om, toi le sage, le sage, le grand sage du clan des Shakyas, je te salue ! »
    Om ah hum vajra guru padma siddhi Hum = signifie accomplissement ou pouvoirs, une nature aimante et la compassion de l’éveil et énergie de l’esprit éveillé.
    Les mots « Om Ah Hum », sont associés respectivement au corps, à la parole et à l’esprit.
    Le « OM », que l’on prononce en fait « AOM », est le plus connu de tous les mantras. Les vibrations qu’il produit traversent presque tout le corps : le « A » fait vibrer l’abdomen, le « O » fait trembler le haut du thorax et le « M » résonne dans la tête, le reste se dit comme une chanson orale ou intérieure.

      La date/heure actuelle est Dim 18 Nov - 21:42